ICV -  Intégration du Cycle de la Vie


Qu-est-ce que l'ICV?

L’Intégration du Cycle de la Vie est une thérapie d’origine américaine, développée par Peggy Pace au début des années 2000, sous l’appellation de Lifespan Integration.

 

Elle repose sur le fait de relancer l’intégration neuronale et la capacité innée du corps et du psychisme à se guérir. Elle est efficace pour tout type de problème psychologique et cela sans retraumatiser.

 

En effet, lorsqu’un événement trop difficile ne peut être « digéré », il est déconnecté des autres réseaux neuronaux et n’est pas vécu comme passé lorsque l’on se le remémore.

Le souvenir traumatique n’a pas la notion du temps : lorsqu’il est réactivé, le patient le revit comme s’il était présent.
Exemple typique : une personne ayant eu une grosse frayeur lors d’un accident de voiture, qui se met à avoir des palpitations, tremblements, à chaque fois qu’elle remonte dans une voiture,même des années après l’accident. Elle a beau savoir que l’accident est loin derrière elle, son corps réagit comme s’il ne le savait pas.


L’ICV est une approche qui facilite un soulagement souvent rapide tant sur le plan psychologique que physiologique.

Comment fonctionne-t-elle?

Lorsque des événements du passé continuent d’influencer notre comportement, consciemment ou non, nous réagissons dans le présent de façon inadaptée aux enjeux actuels, comme si nous cherchions à résoudre la ou les situations du passé non résolues.

L’ ICV va permettre de modifier cela.


En thérapie centrée sur la parole, beaucoup de patients sont en capacité de comprendre pourquoi leur comportement est inadapté (cerveau gauche),pour autant ils diront : « mais je ne peux pas faire autrement, c'est plus fort que moi ! » (cerveau droit)

 

L'ICV permet la « digestion » des émotions du passé en connectant les réseaux de neurones les uns aux autres afin de dater les événements passés et faire en sorte que le corps n’y réagisse plus malgré nous ; sentir dans son corps que le passé est terminé est ce qui assure le changement.

  

L’outil principal du psychothérapeute est une liste de souvenirs succincte: la Ligne du Temps, que le patient établit seul ou avec l'aide du psychothérapeute.
Elle va permettre au patient de comprendre que les souvenirs du passé sont réellement passés et que les stratégies développées dans le passé pour y faire face n'ont plus de raison d'être. Le cerveau comprend que l’événement est bien terminé. 

  • La Ligne du Temps est une liste de souvenirs, un souvenir par an, réalisée par le patient et lue au patient par le thérapeute, afin de faire visualiser chronologiquement ces souvenirs au patient.
  • Visualiser un à un les souvenirs de la Ligne du Temps de manière répétée, en partant d’un événement traumatique ou douloureux, permet au patient de connecter le souvenir traumatique au présent et d’éliminer sa charge émotionnelle : le patient réalise et intègre en profondeur que l’événement traumatique est passé. 
  • La Ligne du Temps permet de consolider et de détraumatiser le patient en douceur et débouche sur une prise de recul de ce dernier sur sa propre vie accompagnée, typiquement, d’une meilleure image de soi, d’une amélioration des symptômes anxio-dépressifs et d’une résorption des tendances dissociatives et des symptômes post-traumatiques.

Les Indications

Troubles anxieux
Dépression
Traumatismes
Troubles du comportement alimentaire
Addictions
Carences affectives, troubles de l’attachement


Pour en savoir +

Présentation de l’ICV par le Dr Catherine Clément et Joanna Smith à l’occasion de la parution de l’ouvrage Pratiquer l’ICV chez Dunod : https://www.youtube.com/watch?v=Mipl5l8WZP4

 

Présentation en anglais par Peggy Pace, la créatrice de l’ICV : https://www.youtube.com/watch?v=njzch73SyS8&feature=youtu.be

Site de l’AFICV (Association Francophone d’ICV):

www.aficv.com